Le démaquillage à l’eau, c’est du flan ? | Revue de Glov



Un petit article aujourd’hui car je suis toujours en train d’essayer de finir mes “essays” pour l’uni.

En début de semaine, j’ai eu la chance de recevoir trois versions de Glov de la part de Coolbrandz. J’en profite pour les remercier encore une fois ! J'adore pouvoir tester les nouveautés ! (les vieilleries aussi finalement)

Donc, Glov, ce sont des gants démaquillants sans produits chimiques. Le secret réside dans leurs fibres qui sont 100x plus fines qu’un cheveux humain et qui attirent le maquillage tels des aimants.

Les gants Glov s’utilisent très simplement en les humidifiant avec de l’eau chaude, froide ou tiède et sont antibactériens pendant trois mois. Après trois mois, il faudrait les changer.

Alors sur le papier, ces gants semblent géniaux, mais qu’en est-il vraiment dans la salle de bain ?


Je dois dire qu’à la première utilisation, j’ai été bluffée. Je portais un maquillage assez standard, rouge à lèvre velvet de Bourjois, mascara Lancôme, fond de teint, ombre à paupière, etc. J’ai humidifié mon gant avec de l’eau tiède puis je l’ai collé sur mes yeux un moment, sans bouger, pour commencer à “faire fondre” le mascara. 

Et là, tout est parti ! Le mascara, le rouge à lèvre, tout ! Et ce, sans devoir frotter comme une dingue et sans aucun produit qui risque de piquer les yeux ou d’irriter la peau.

En plus, le gant, bien que très doux, est un bon moyen de stimuler la circulation du visage et d’exfolier la peau tout gentiment.


Forte de mon heureuse expérience, le lendemain matin, j’ai utilisé mon mascara They’re Real de Benefit qui est connu pour être plus difficile à enlever, ... et là ... je dois dire que ça ne s’est pas passé aussi facilement malheureusement.

Il est possible de tout enlever, mais il faut frotter et alors là, ça cesse d’être agréable. J’avais l’impression d’abimer mes cils et la peau toute fine autours de mes yeux. Je n’ose pas imaginer ce qui se serait passé si j’avais porté du vrai mascara waterproof.

Et puis, me direz-vous, que fais-je avec mon gant plein de maquillage ?

Là aussi, une agréable surprise ! On prend un peu de savon, un peu d'eau, on frotte un peu et tout s’en va. Le gant se retrouve immaculé. Alors oui, ça prend 1 minute 30 ... mais je crois pas que ce soit si grave.


En résumé, c’est bien pour enlever le maquillage standard y compris le mascara tant que ce dernier n’est pas waterproof. 

*et la petite voix dans ma tête ne cesse de me répéter : ben c'est normal en même temps ! Le mascara est waterproof et on n'utilise que de l'eau … à la limite si ça enlève le mascara waterproof c'est que c'est un mauvais mascara waterproof.

Ecologiquement, c’est un excellent démaquillant puisqu’on ne jette pas de coton tous les jours comme quand on utilise du démaquillant standard ou de l’eau micellaire. 

Pour les peaux sensible, c’est super aussi puisqu’on n’agresse pas la peau avec des produits mais qu’on la caresse avec des fibres toutes douces (j’en fais un peu trop ? :P)

Pour les grandes porteuses de mascara waterproof par contre ce n’est pas l’outil idéal. Et si vraiment on est pressées, la minute et demi qu’il faut pour le nettoyer est peut-être la minute et demi de trop. Mais ça, c’est personnel.


Quant à moi, je serai contente de l’utiliser comme démaquillant pendant les 3 mois qu’il durera. Après ça, je referai un bilan pour savoir si je m’en rachèterai un.

Les Glov sont disponibles en trois tailles, un grand qui permet de faire facilement tout le visage et d’allouer des partie différentes du gant à différentes parties du visage (avantage si on a des infections aux yeux ou des boutons qu’on ne souhaiterait pas éparpiller.) Un plus petit, de la taille de la main qui est tout aussi pratique (surtout en voyage) et que j’adore utiliser pour enlever mes masques et un tout petit, de la taille d’un doigt que je ne sais pas encore très bien comment utiliser.


Vous pouvez trouver Glov sur leur site internet et en Suisse ils sont en vente chez Marionnaud.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

x

Macha

Libellés : , , , ,